Meta

Nidal Bentaleb, le fils de millionnaire qui a volontairement brulé sa Ferrari par caprice

Aujourd'hui, je vais vous raconter une histoire aussi incroyable que pathétique, celle d'un jeune homme dépassé par sa fortune et ses caprices. Au programme: voitures de luxe, argent, incendie, arnaque à l'assurance, bar à hotesses... Un vrai film! L'histoire date de 2015, mais elle est si croustillante qu'elle mérite encore que l'on s'y intéresse.

La Ferrari 458 Italia est une sublime sportive. Dans sa livrée noire, elle en jette vraiment:

Qui ne reve pas en admirant cella qui succéda à la fameuse F430? Pour beaucoup, ce genre d'automobile sportive griffée de l'emblème au cheval cabré représente le reve d'une vie.

Il en est cependant qui possèdent ce modèle, et qui ne le trouvent pas suffisamment à leur gout. Nidal Bentaleb, le fils de Peter Bentaleb,  riche entrepreneur de Zurich est de ceux là. Agé de 20 ans à peine à l'époque des faits, en 2015, il passe le plus clair de son temps à exhiber sa collection de voitures de luxe sur les réseaux sociaux, ou à s'afficher avec des bouteilles d'alcool énormes et hors de prix (voir Instagram):

Il possédait déja une collection d'une quinzaine de voitures de sport, mais le jeune Nidal en voulait toujours plus et s'était lassé de sa 458, il lui fallait un modèle plus récent. Malgré son patrimoine immobilier de plus de 20 millions d'euros, malheureusement, son compte en banque était à sec et il n'osait pas aller une fois de plus faire appel à la générosité de son père, qui en avait probablement déja plus que marre de ses excès en tous genres.

Nidal a alors eu une idée de génie... Avec l'un de ses amis, vendeur de voitures, ils ont échafaudé un stratagème d'arnaque à l'assurance visant à récupérer de l'argent tout en se débarassant de cette Ferrari dont il ne voulait plus, afin de pouvoir acheter le nouveau modèle tant convoité. Le plan était simple et sans accroc: Nidal s'est rendu avec un ami en Allemagne, à Augsbourg dans un bar à hotesses, ce qui lui semblait etre un alibi idéal. Sa Ferrari était garée devant l'établissement, et plus tard dans la soirée 2 complices sont venus y mettre le feu moyennant rémunération. Bilan de l'opération: une Ferrari 458 totalement calcinée:

Hélas pour le jeune homme, la police allemande a flairé l'embrouille; et l'étude des vidéos enregistrées par les caméras de surveillance ainsi que les bornages des téléphones portables ont orienté l'enquète vers les 4 suisses.

Nidal Bentaleb a été condamné à une période de mise à l'épreuve, et à 30000€ d'amende (une peccadille). Dépité, son père reconnait un problème d'éducation, et admet qu'il a eu tort de donner autant d'argent à un fils encore si jeune et immature. Le fils, quant à lui, explique avoir été entrainé dans cette histoire par le vendeur de voitures.

Quelle morale tirer de cette histoire? Je vous laisse seuls juges...

Sources: Son of a Swiss multi-millionaire convicted of deliberately setting fire to his £150,000 Ferrari 458 Italia in failed attempt to claim a brand new supercar on his insurance , Rich Swiss youth burns Ferrari in fraud attempt, Spoiled Rich Kid Pays $30,000 to Light His Ferrari on Fire So He Can Get a New One, Un Suisse brûle sa Ferrari pour s'en payer une autre, Millionärssohn (19) liess seinen Ferrari abfackeln

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire