Meta

La nouvelle Kia Stinger : une mutation génétique pour la marque coréenne !

Dévoilée pour la première fois en tant que concept-car en 2014 au salon de Detroit, la Kia Stinger est le nouveau fer de lance du constructeur coréen. Avec ce nouveau Coupé quatre-portes, Kia cherche résolument à chasser dans les terres des géants allemands du haut de gamme, Audi, BMW, et Mercedes !

 

A l’instar des autres constructeurs généralistes, Kia se focalise habituellement sur le marché des compactes et des petites citadines. Pour vendre plus, elle adopte une stratégie marketing agressive qui consiste principalement à proposer des garanties intéressantes allant jusqu’à 7 ans pour l’ensemble des modèles de la gamme. Jusqu’à maintenant, la Kia Optima, avec ses différentes variantes, est la seule berline commercialisée par le constructeur coréen. Elle est classée dans la catégorie du milieu de gamme et rivalise surtout avec des modèles comme la Ford Fusion, la Honda Accord, la Toyota Camry, ou la bien la Hyundai Sonata, l’autre berline du groupe Hyundai-Kia.

Depuis quelques années, le groupe Hyundai-Kia a entamé une politique de modernisation qui a abouti avec le recrutement des meilleurs ingénieurs allemands travaillant surtout à Audi et BMW. D’ailleurs, le chef du design actuel du groupe Hyundai-Kia n’est que l’allemand Peter Schreyer, qui a occupé différents postes auparavant chez Audi. Il est largement connu pour sa touche stylistique sur les modèles les plus réussis du constructeur allemand tels que l’Audi A3, l’Audi A4, l’Audi A6, et l’Audi TT.

Avec le lancement de la Stinger, Kia suit les pas de Hyundai et entend bien évidement se repositionner sur les segments de vente en montant dans la gamme tout en profitant de l’expertise des designers ayant travaillé chez les constructeurs allemands. Dessinée par le designer français Gregory Guillaume, qui dispose également d’une longue expérience chez Audi et Volkswagen, le nouveau Coupé haut de gamme de Kia affiche un design sportif qui n’a rien à envier à celui des Coupés allemands.

De même, les nouveaux moteurs du groupe coréen sont conçus et réalisés sous la direction d‘Albert Biermann, l’ancien ingénieur-en-chef de BMW M GmbH ! Pour son nouveau Coupé quatre-portes qui partage la plupart de ses pièces avec la Hyundai Genesis G80, le constructeur coréen propose 3 motorisations : un V6 biturbo essence 3.3 L délivrant 370 ch, un quatre-cylindres en ligne essence turbocompressé 2.0 L délivrant 255 ch, et un quatre-cylindres Diesel 2.2 L de la génération CRDi délivrant 197 ch. La Stinger est dotée de série d’une boite automatique à 8 rapports et de la transmission intégrale.  Les versions essence seront destinées au marché nord-américain tandis que la version Diesel sera commercialisée principalement en Corée du Sud et en Europe.

Bien que le nouveau Coupé quatre-portes de Kia ait toutes les chances pour réussir, il est difficile de prédire le comportement de la clientèle ciblée. Bien évidemment, sur le plan technique, la Stinger n’a rien à envier aux Coupés des constructeurs premium tels que la BMW Série 4 ou l’Audi A5. Cela dit, à la différence de Kia, les constructeurs premium possèdent de très nombreux atouts qui devraient leur assurer de conserver leurs clients., D’un côté, ces constructeurs sont très bien positionnés dans le segment premium. Il est donc tellement difficile de les déstabiliser par un nouvel entrant. D’un autre côté, les clients des marques comme Audi ou BMW sont extrêmement fidèles. Il est donc difficile pour Kia de prospecter parmi eux.

Si l’argument de vente principal de la Stinger est son très bon rapport qualité/prix, les clients de la gamme premium se soucient peu du prix et cherchent avant tout à satisfaire un désir de reconnaissance et d'appartenance, ce que ne peut leur offrir la nouvelle Stinger. En définitive, les futurs acquéreurs de la Stinger seront probablement de nouveaux clients qui cherchent un compromis entre fonctionnalité, sportivité et coût abordable. En France, la Stinger est proposée en trois finitions : GT, GT Line, et GT Line Premium. Les prix démarrent à partir de 44.400 €, toutefois il faut prévoir un malus écologique allant jusqu’à 10.000 € pour le modèle de pointe !

 

 

 

 

1 réponse

  1. Pour moi, cette Stinger est exceptionnelle. Sa seule existence dans la gamme suffit à améliorer la manière dont la marque est perçue de manière globale, et donc à renforcer le sentiment de qualité de tous les autres modèles. La Stinger tire l'ensemble de la gamme vers le haut, on voit bien que Kia ne souhaite pas se cantonner au role de petit constructeur coréen spécialisé dans les citadines low cost, la marque vise plus loin. Avec la Stinger, Kia démontre son savoir faire tout en utilisant des compétences européennes pour le design. Un design racé, un V6 biturbo de 370 ch, un équipement haut de gamme: on ne plaisante pas! La qualité est bien présente, le caractère aussi, il ne manque plus que le prestige... Car une image de marque premium, cela se travaille! Nul doute que Kia le sait bien et a déja préparé un plan marketing destiné à faire monter sa gamme en puissance pour les années à venir. La Stinger n'est pas un coup de poker, mais un coup de génie, c'est une réussite à tous les niveaux.

Répondre à Antoine Aimegé