Meta

Essai de la BMW 120d phase II (F20)

Depuis son apparition sur le marché en 2004, la Série 1 figure parmi les modèles les plus vendus dans le segment des compacts premiums. Elle est dynamique, sportive, et agréable à conduire. La deuxième génération F20 lancée en 2011, et restylée en 2015 et en 2017, perpétue sans aucun doute la success story de la compacte bavaroise. Nous avons essayé pour vous le modèle 120d Sport Line phase 2.

Sous le capot

Si la version pré-facelift de la 120d est critiquée notamment pour les risques de casse de la chaine de distribution sur son moteur (N47), la phase 2 ne souffre quasiment pas de ce problème et affiche une excellente fiabilité mécanique. En effet, elle est équipée du moteur quatre cylindres B47D20 qui figure parmi les moteurs les plus récents et les plus efficients du constructeur bavarois. D’une cylindrée de 2.0 L, il fait partie de la dernière génération des moteurs modulaires de BMW à cylindrée unitaire de 500 cc. Cette génération comprend également les moteurs trois cylindres de la gamme B37 et B38, et les blocs six cylindres en ligne de la gamme B58.

 

 

 

A l’instar de son prédécesseur, le bloc B47D20 est doté de toutes les technologies BMW EfficientDynamics de base notamment le système d’injection haute pression à rampe commune et injecteurs solénoïdes, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur, et le compresseur de climatisation débrayable. En outre, il est équipé d’un système de suralimentation à géométrie d’admission variable. Un capteur de pression monté dans la chambre de combustion permet d’optimiser la qualité de combustion et d’améliorer le rendement du moteur.

Délivrant une puissance maximale de 190 ch et un couple de 400 Nm, ce moteur est entièrement compatible avec les normes antipollution Euro 6. Alors que la version standard est équipée d’une boite de vitesses mécanique à 6 rapports, notre modèle d’essai est doté d’une boite de vitesses automatique Steptronic à 8 rapport dont le système de gestion électronique fait appel aux données de navigation fournies par le système d’info-divertissement.

 

 

 

Design

En comparaison avec la version pré-facelift, la 120d F20 phase 2 affiche une allure plus sportive et plus dynamique. Les calandres aux lames spécifiques de couleur noir brillant et les prises d’air redessinées sont légèrement plus larges. La version restylée de la 120d adopte des proportions nettement plus dynamiques par rapport à la version précédente. Le capot moteur est allongé, les porte-à-faux avant et arrière sont réduits, et les passages de roues sont élargis. En outre, l’habitacle parait plus reculé à l’image des roadsters de BMW. D’ailleurs, la conception bicorps de la compacte bavaroise est mise en valeur avec une ligne de toit légèrement fuyante vers l’arrière et une lunette arrière inclinée.

 

 

A l’arrière, l’aspect de largeur est accentué par les passages de roues évasés, les lignes horizontales et les surfaces bien aménagées au niveau du hayon. A la différence de la version précédente, la version restylée de la 120d F20 est dotée de nouveaux feux arrière séparés qui sont intégrés dans les panneaux latéraux et dans le hayon affichant la signature lumineuse en « L » typique de BMW. Notre modèle d’essai est équipé de jantes en alliages légers 17 pouces à branches en étoile, de barres de seuil gravés « BMW Sport »,  et d’embouts d’échappement chromés noirs.

 

 

A bord de la 120d phase 2

A l’intérieur, pas de gros changements par rapport à la version pré-facelift mais on note surtout une amélioration de la qualité de finition et de la dotation standard. La version restylée se veut plus raffinée et se distingue par l’introduction de nouveaux inserts décoratifs et de matériaux haut de gamme. Elle offre un poste ce conduite nettement plus ergonomique dotée d’un volant Sport multifonctions gainé cuir. La compactes bavaroise est équipée de sièges Sport, d’un repose genou au niveau de la console centrale, et d’un kit d’éclairage d’ambiance. La dotation standard comprend également le système d’info-divertissement Business avec navigation. Malgré sa finition améliorée, la 120d F20 présente une habitabilité réduite à l’arrière surtout pour la place au centre.

 

 

Sur route

Bien installé à bord de la 120d, il est temps de démarrer pour juger le comportement routier de la compacte bavaroise. A l’évidence, le moteur 2.0 L ne manque pas de puissance et affiche des performances remarquables. En outre, il est souple et très silencieux sur route. Les accélérations sont presque instantanées, ce qui prouve l’efficacité du système de gestion électronique et de l’ensemble mécanique de la voiture. La direction Servotronic à assistance variable se montre très précise quelle que soit la vitesse de la voiture. Par contre, je trouve que la suspension est un peu ferme notamment sur des routes dégradées. Dotée de plusieurs systèmes électroniques d’aide à la conduite, la 120d se distingue par un excellent comportement routier même dans les virages serrés et sur les chaussées mouillées. Le freinage est aussi efficace quels que soient les conditions de route.  Il faut dire que la compacte bavaroise n’a rien à envier aux modèles de gamme supérieure comme la Série 3 ou la Série 5 !

 

 

 

Les points forts de la 120d Sport Line

  • Très bonne finition par rapport à la gamme E87 et à la version pré-facelift de la gamme F20.
  • Un excellent agrément de conduite.
  • Un freinage assez puissant.
  • Un moteur qui figure parmi les blocs les plus efficients de BMW.
  • Bien équipée.
  • Une boite de vitesses bien étagée.
  • Bonne insonorisation, une voiture Diesel très silencieuse.
  • Design dynamique.
  • La seule voiture à propulsion dans le segment des compactes.

 

Les points faibles de la 120d Sport Line

  • Habitabilité réduite pour les passagers arrière.
  • Suspension plutôt ferme.
  • Petit coffre à bagages, peu d’espace de rangement.

 

 

 

Verdict

Le constructeur bavarois a bien fait de corriger tous les défauts rencontrés sur la Série 1 E87 notamment les risques de pannes au niveau du moteur. La gamme F20 affiche généralement un niveau de finition comparable à celui de la Série 3. D’ailleurs, la 120d Sport Line figure parmi les compactes les plus ergonomiques et les mieux finies. Elle affiche un design moderne, sportif et très dynamique. En outre, elle est équipée d’un moteur efficient, silencieux et très fiable. Il ne faut tout de même pas attendre des prestations sportives de ce moteur, mais généralement, la voiture affiche un très bon comportement routier. Cela dit, on regrette un peu une suspension ferme et une habitabilité réduite à l’arrière.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire