Meta

BMW i3 2018 remise au gout du jour

Si la remise en beauté de la BMW i3 avait, il y a encore quelques semaines, des airs de rumeurs, c’est désormais une certitude. L’auto électrique gagne en puissance pour son lancement prévu en novembre 2018. Ça fera la 3e montée en grade de la BMW i3 depuis son lancement en 2015. Cinq ans plus tard, BMW est plus que jamais décidée à faire de son électrique l’une des plus puissantes du marché.

Une autonomie désormais à 285 km

Pour un modèle vieillissant comme la BMW i3, qui vient de fêter ses 5 ans en concession, une remise à niveau semble bien tomber au moment où la concurrence devient farouche. À son lancement en 2013, la BMW i3 affichait des chiffres plutôt dans la moyenne. Alors que le segment des électriques n’en était qu’à son début, les 60 Ah soit 22,6 kWh de la i3 apparaissaient comme une option intéressante.

Trois ans plus tard, elle passait pour la première fois sur le billard pour finalement ressortir avec de nouvelles batteries cumulant une puissance totale de 33 kWh kWh soit 94 Ah. Une montée en puissance qui lui a permis de conserver une place de choix sur le marché des électriques.

Pour sa 3e remise en beauté, la BMW i3 semble vouloir battre des records. Pour cela, elle double pratiquement la puissance de ses batteries par rapport à la version 2013 en passant à 42,2 kWh. Ce qui équivaut à 120 Ah soit une autonomie de 285 km contre 235 km pour la version précédente.

Pour réaliser cet exploit, les toutes nouvelles batteries sont composées de 8 modules, dont chacun intègre 12 cellules de stockage. Une avancée notable qui propulse la BMW i3 juste devant la Renault Zoe et ses 41 kWh ou encore la Nissan Leaf et ses 40 kWh. Ce n’est là que la partie émergée de l’iceberg, puisque la BMW i3 s’offre également un restylage esthétique.

Une électrique plus enjouée que jamais

L’esthétique est tout aussi importante que la motorisation. C’est ce que semble avoir compris la marque bavaroise alors même que le look pour le moins déconstruit de la BMW i3 ne fait toujours pas l’unanimité.

Aussi,  le constructeur passe à l’offensive en proposant un « Pack sport » tout à fait remarquable. Il arrive à un moment où la BMW i3s, la version sportive de la i3 aussi s’offre un restylage. Une façon de contenter les adeptes de sensations fortes en faisant accompagner le gain d’autonomie par un peu de séduction.

Avec ce tout nouveau pack, la voiture se dote d’un tout nouveau châssis sport, incluant des sorties d’air plus grandes, des jantes 20 pouces avec deux choix de couleurs, ainsi que des suspensions plus basses de 10 mm. Dans l’habitacle, c’est le festival de matériaux prémium avec une sellerie en finition « Loft ». En matière d’équipements, les menus multimédias connaissent une amélioration substantielle, pendant que le WiFi, lui, fait son apparition et que l’éclairage adaptatif Matrix est proposé en option.

Avec les nouveautés, les enchères de la BMW i3 2018 ont naturellement grimpé.  Alors que BMW a annoncé la fin de la commercialisation des versions de 60 Ah et de 94 Ah, la i3 de 120 Ah est cédée à 39 950€ au lieu des 38 400€ d’antan.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire