Meta

Audi Q5 2017

C’est après 8 années à nous habituer aux lignes de l’Audi Q5 de 2009 que nous découvrons  la  deuxième génération de ce modèle au Mondial de Paris 2017. Sans se démarquer  du style de son prédécesseur, la nouvelle Audi Q7 vient par contre hautement équipée et le confort, lui aussi, a été amélioré. Découvrons ensemble cette merveille.

Un changement de style à peine visible

De nombreuses polémiques se sont soulevées quand l’Audi Q7, deuxième du nom, a été présentée à Paris. Le style de la voiture semble avoir peu évolué et certains estiment qu’après 8 ans, Audi aurait pu faire plus d’effort.

En effet, même si l’Audi Q5 prend 3 centimètres en longueur, mesurant désormais 4.66 m et perd  90 kg, elle conserve en grande partie les traits de la version de 2009. La composition de sa carrosserie reste la même, alliage d’acier haute résistance et d’aluminium.

De même, aussi bien le train avant que le train arrière n’ont pas été changés. La calandre Single Frame reste aussi imposante et le hayon du train arrière est toujours caractérisé par des feux intégrés. La petite touche de changement est apportée par des phares LED au tout nouveau design qu’on retrouve aussi sur les Audis Q7 et Q5.

Si Audi n’a pas voulu trop forcer sur le design, en ce qui concerne les équipements, aussi bien de série qu’en option, la marque aux anneaux n’y est pas allée de main morte.

Du confort et des équipements à profusion

C’est à cette profusion d’équipement que la deuxième génération de l’Audi Q5 doit l’évolution de son prix à hauteur de 2000€ par rapport à la version précédente. Désormais, vous doter d’une Audi Q5 2017 vous coûtera un minimum de 40.750€. En effet, la voiture est disponible en 5 finitions à savoir :

  • L’Audi Q5 Base
  • L’Audi Q5 Design
  • L’Audi Q5 S Line
  • L’Audi Q5 Design Luxe
  • L’Audi Q5 Avus

Chacune propose une armada d’équipements aussi intéressants les uns que les autres. Mais ce sont les équipements d’option qui restent les plus impressionnants.

L’intérieur de cette Audi est ce qu’il y a de plus prestigieux et le niveau de confort a nettement évolué par rapport à la version précédente. Cependant, il faudra débourser 1190€ pour avoir la suspension pilotée tandis que la suspension pneumatique, elle, vaut 2350€. La sellerie en cuir et les sièges avant sport, eux, valent 1990€.

Les férus de technologie se régaleront avec l’Audi Virtual Cockpit de 12.3 pouces installé en plein cœur de l’habitacle. Il est secondé par l’affichage tête haute et un autre écran de 8.3 pouces implanté, lui, dans la console centrale.

En somme, mettre la main à la poche est la condition ultime pour ne pas se retrouver avec un SUV comme les autres. L’autre évolution majeure sur cette Audi reste sa motorisation.

Une motorisation menue, mais puissante

L’Audi Q5 a démarré les ventes avec trois moteurs dont deux diesels (2.0 TDI 163 ch, 2.0 TDI 190 ch et 2.0 TFSI 252 ch) en attendant d’ouvrir deux autres motorisations, le TDI 150 ch et le V6 TDI 286 ch, à la vente d’ici l’été 2017.

Si les 3 premières motorisations bénéficient avec le moteur V6 de la transmission intégrale Quattro, elles se démarquent de cette dernière au niveau de la boite à vitesse. Elles profitent d’une S tronic automatique à 7 rapports alors même que le V6 a été doté d’une boite automatique à 8 rapports. Quant au moteur TDI 150 ch, c’est une boite manuelle à 6 rapports dont elle bénéficie.

Dans l’ensemble, les moteurs restent d’une sobriété légendaire, avec des consommations mixtes qui n’excèdent pas les 7 litres/ 100km. Aussi, leur émission de CO² est l’un des plus bas de l’histoire de l’automobile. Un effort salutaire de la marque aux anneaux qui contribue davantage à plébisciter la voiture.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire